AGO-RE

AGO-RE

Les sages-femmes confrontées à la cotation de l'acupuncture obstétricale - Caroline MAZAL 2011

Les sages-femmes confrontées à la cotation de l'acupuncture obstétricale 

Auteur: Catoline DUCROCQ-RIZETTO epouse MAZAL

Diplome Inter Universitaire d'Acupuncture Obstétricale - Bobigny

Année 2010-2011

 

Résumé :

A l’heure où tous et toutes, professionnels de la naissance convaincus de la formidable adéquation qui lie l’obstétrique et l’acupuncture, nous bouclons les deux années intenses de notre DIU d’acupuncture obstétricale, mille et une questions nous assaillent :

Dans quel cadre allons-nous exercer nos nouvelles compétences de sage-femme acupunctrice ? Comment organiser nos consultations, que ce soit en cabinet ou en établissement de soins ? Quel matériel commander ? Quel sera l’accueil des patientes, des autres professionnels de santé, quels seront nos résultats ?

Si l’expérience de nos prédécesseurs nous fournit rapidement des éléments de réponse pertinents, il est un domaine dans lequel il est difficile de se positionner tant les pratiques sont diverses et variées :

Quels honoraires pratiquer pour l’acte d’acupuncture quand on est sage-femme ?

En effet, au contraire des médecins, nous ne disposons d’aucune cotation conventionnelle spécifique à ce sujet.

C’est dans ce contexte que m’est venue l’idée de ce mémoire :

Quelles options pour les honoraires des sages-femmes acupunctrices en 2011 ?

N’y a-t-il pas un frein au développement de l’acupuncture obstétricale du fait de l’absence de cotation spécifique pour cet acte lorsqu’il est réalisé par une sage- femme ?

Après avoir validé la légitimité scientifique de l’acupuncture obstétricale, nous avons exploré les choix conventionnels ou hors convention qui s’offrent aux sages-femmes pour leurs honoraires. Afin de pouvoir enrichir la discussion ultérieure, nous nous sommes penchés aussi sur l’expérience de nos confrères médecins qui pour leur part, bénéficient de cette cotation spécifique.

Dans un deuxième temps, nous sommes allés à la rencontre des sages-femmes acupunctrices en exercice pour dresser le panorama de leurs honoraires. Nous en avons bien sûr profité pour évaluer leur satisfaction professionnelle liée à cette pratique. Enfin, nous leur avons demandé d’imaginer le niveau et la forme de rémunération qui leur sembleraient adaptés.

A l’issue de la récolte de tous ces renseignements et retours d’expérience, nous avons finalement chercher à évaluer les enjeux pour la sage-femme de cette cotation :

Que peut-on faire aujourd’hui en matière d’honoraires liés à l’acupuncture obstétricale, quelles modalités et surtout quelles conséquences ?

Mais surtout, que proposer pour demain afin de faire vivre l’acupuncture obstétricale et d’en faire vivre les sages-femmes qui la pratiquent ?

 

Mots clés : acupuncture, honoraires, cotation, NGAP,

 

 

Lauréate du Prix AGORE 2012

 

 

Téléchargement page de garde

 

Téléchargement mémoire

 



17/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 164 autres membres