AGO-RE

AGO-RE

L'Acupuncture et petits maux de l'allaitement maternel, place du moxa et du massage - Silvana LAUNET

L'acupuncture et les petits maux de l'allaitement maternel, place du moxa et du massage

 

Auteur:

- Mme LAUNET SILVANA , Sage-Femme

 

Diplôme interuniversitaire d'Acupuncture Obstétricale de Strasbourg

 

 

 

CONCLUSION    
 
    
 
Les résultats obtenus ne permettent pas de conclure de façon formelle en ce qui concerne le traitement de l'hypogalactie par cette technique du moxa. Le nombre de patiente incluse est insuffisant, la période est de trop courte durée.
Cependant, on notera une efficacité de la technique quasi constante pour le traitement des crevasses mammaires et la prise en charge de la congestion mammaire avec en plus la mise en valeur d'une plus grande efficacité obtenue en utilisant plusieurs points plutôt qu'un seul point pour lever la stagnation plus rapidement. En revanche, je ne dispose que de la seule possibilité du moxa, la poncture étant exclue pour le moment, et par conséquent je ne peux pas établir de comparaison entre un point moxé et un point puncturé ; je ne peux pas non plus établir une complémentarité des méthodes.
    
 
En outre, les conclusions de ces essais restent un argument fort en faveur d'une prise en charge par acupuncture, et l'on pourra tout de même insister sur le caractère complémentaire de cette dernière dont il n'est plus nécessaire de prouver les bienfaits sur notre santé et à tout moment de notre vie. L'art acupunctural, c'est aussi la moxibustion et le massage chinois. Le moxa apporte de la chaleur, le massage doux apporte un réconfort, et même s'ils n'apportent que cela, c'est déjà un plus inestimable dans notre société.

 

 

TELECHARGEMENT ICI



21/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 161 autres membres