AGO-RE

AGO-RE

Douleurs pendant l'accouchement en acupuncture

Une patiente qui ne veut pas du tout avoir mal doit avoir une péridurale. Ceci ne peut être contesté de nos jours, car seule cette analgésie permet l' »effacement » total de la douleur de l'accouchement, de manière constamment reproductible.

Malheureusement, la pose d'une péridurale n'est pas toujours possibles, dans le sens qu'il existe quelques contre-indications (la péridurale mettrait alors en péril la vie de la mère) : ainsi d'une fièvre élevée, ou d'une baisse importante des plaquettes dans le sang. Par ailleurs, on ne peut pas nier que les maternités ne peuvent offrir encore ce service en continu, du fait du manque de médecins anesthésistes dans les établissements.

L'acupuncture ne prétend pas remplacer la péridurale. Néanmoins ses vertus antalgiques (anti-douleur) ont été très largement démontrées : 2 aiguilles correctement placées au dessus de la raie des fesses permettent de soulager  75 % des douleurs sacro-iliaques (« accouchement par les reins »). Les douleurs  antérieures réagissent de manière trop inconstante à l'acupuncture (sauf peut-être l'auriculothérapie c'est-à-dire l'acupuncture limitées aux points de l'oreille). Pour le reste, l'acupuncture calme, relaxe et permet très certainement par ces actions détournées de mieux gérer la douleur.



23/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 161 autres membres