AGO-RE

AGO-RE

Efficacité de la version de siège par acupuncture - LIDOLFF Nadine 2014

Auteur: LIDOLFF Nadine

DIU Acupuncture en obstétrique - Strasbourg

Année 2014

 

 

Conclusion :

Le but étant de réduire l’incidence des présentations podaliques à terme et compte tenu de l’augmentation de la morbidité maternelle liée à la césarienne, la version du siège reste toujours d’actualité. Dans ce contexte, le traitement de la présentation du siège par acupuncture et plus précisément la moxibustion, a fait l’objet de nombreuses publications. L’objectif de notre mémoire était donc d’évaluer l’efficacité de cette technique dans ce domaine.

Notre analyse critique de trois articles parus dans la presse scientifique et leur confrontation avec la littérature actuelle sur le sujet, nous a permis de mettre en avant la difficulté de comparaison des articles liés à l’hétérogénéité des protocoles, ainsi que la difficulté de prise en compte des facteurs influençant la version spontanée comme la nulliparité, l’âge gestationnel, les fœtus de faible poids ou encore le type de siège. Néanmoins, une des études peut être mise en avant en apportant un élément de preuve supplémentaire : le point placebo d’acupuncture. Ainsi, nous pouvons tendre vers une efficacité probable de l’acupuncture dans la version des présentations podaliques.

Des études complémentaires sont nécessaires pour expliquer le lien potentiel entre

l’augmentation des mouvements fœtaux déclenchés par la stimulation du point V67 et la probabilité de retournement du fœtus. De plus, de nouvelles études multicentriques prospectives doivent être réalisées avec placebo comme sur le modèle de l’étude de Vas. Ces études doivent être menées avec une plus grande puissance, une distinction de la parité et avec un protocole précis pour pouvoir affirmer l’efficacité réelle de l’acupuncture dans la version du siège.

Par ailleurs, l’acupuncture reste une technique simple, peu coûteuse, inoffensive et perçue favorablement par les femmes qui croient en son efficacité grâce notamment à un meilleur vécu de leur prise en charge. De plus, elle n’entrave pas la possibilité d’un recours à d’autres méthodes comme la version par manœuvre externe pour permettre la version céphalique du fœtus et réduire ainsi le nombre d’accouchements du siège par voie basse ou de césariennes.

Il serait donc intéressant, après un dépistage précoce à l’échographie du troisième trimestre, de proposer systématiquement un traitement d’acupuncture dans les protocoles de prise en charge des femmes avec un fœtus en présentation du siège. En cas d’échec à 36 SA, une VME pourrait être proposée aux femmes.

54

Concernant le protocole, des études sont nécessaires pour évaluer la notion d’un effet-dose de la moxibustion et de permettre ainsi l’élaboration d’un protocole précis afin d’atteindre une efficacité optimale avec un nombre de séance et un temps de stimulation minimal. D’un point de vue pratique et économique, il serait également intéressant de développer la moxibustion à domicile, à condition que la femme reçoive une information claire et complète.

TELECHARGEMENT



02/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 161 autres membres