AGO-RE

AGO-RE

9Rn Zhu Bin Retour d'expériences

0 appréciations
Hors-ligne


J'ai démarré ma carrière avec, comme beaucoup d'entre nous, une idée idyllique du 9Rn.
Ce fameux point des merveilleux bébés heureux ……. et je vous fais grâce de la liste de toutes leurs qualités.

Depuis longtemps, à AGORE, nous nous posions la question de la véracité de ces propos dont la source est attribuée à Soulié de Morant.

Lors de son passage parmi nous pour les premières rencontres d'AGORE, Philippe Sionneau nous a confirmé l'absence totale de cette indication dans les textes traditionnels.
J'utilise souvent le "Dictionnaire des points d'acupuncture" de Gérard Guillaume et Mach chieu. Cet ouvrage reprend les indications de points citées dans tous les grands classiques de la littérature traditionnelle. On y retrouve ce commentaire à propos de la citation de Soulié de Morant au sujet du 9Rn. " Cette indication ne transparait à aucun moment dans les textes que nous avons consultés".

Je pense, à titre personnel, qu'il est temps aujourd'hui de couper toute transmission héréditaire d'une utilisation infondée du 9Rn aussi bien sur cet aspect théorique mais peut être plus encore pour un aspect pratique et je m'en explique...

Il y a deux semaines, j'ai pris en charge une patiente de 40 ans dans son 4ème mois de grossesse pour un suivi standard. Mon diagnostic allant vers un Rein faible, j'ai utilisé parmi d'autres points Rein le 9Rn, mais ne formulant aucun commentaire sur les prétendus actions miraculeuses de celui ci comme je le fais maintenant depuis quelques années… Un terrible diagnostic de trisomie 18 est tombé la semaine d'après…

Dans le passé, une histoire de ce type m'était déjà arrivée, mais à l'époque mes croyances m'avaient poussé à vanter les mérites du 9Rn. Je m'étais senti terriblement honteux d'avoir d'avoir avancé, à la réflexion, une hypothèse aussi peu crédible. Cette histoire ne pouvait, de plus, que desservir l'acupuncture.

Si cette "prédiction miraculeuse" peut avoir pour mérite de gonfler notre égo, d'allumer une lueur de reconnaissance dans l'oeil de notre patiente, je pense être beaucoup plus à l'aise dans mon personnage d'acupuncteur cette semaine, à défaut d'être un homme très peiné pour cette patiente.

Vos visions à ce sujet ?

Ub
jim

Soulié de Morant est en effet le seul à décrire cette action. Encore faut-il relire l'auteur qui attribue en fait au Rein 9 un effet sur la syphilis congénitale, très fréquente à cette époque en Chine, et semble-t-il rapportée par les blancs en terre du milieu... On pourrait supposer alors que le point puisse empêcher l'action du tréponème sur le foetus (en particulier sur les effets osseux). On sait que souvent la sémantique chinoise raccourcit ++ les phrases (ex : le Es 36 fait descendre .... sous entendu le Qi de l'Estomac (et non le Foetus) ...
Crorie que le Re 9 empêcherait les anomalies chromosomiques d'apparaître serait croire au Père Noel ou au Bon Dieu.

Reste que le Rein 9 agit sur le Yin du Rein, probablement sur l'équilibre des Yin de la mère et aussi de l'enfant qu'elle porte, le Yin pas le JING.

Amicalement

Jim

Je viens de découvrir cet commentaire ,
Moi même j'ai développé un système de suivie de grossesse par acupuncture, fruit des expériences des mes aines, et les miennes.
J'applique cet protocole depuis plus de 10 ans, avec un grand retour positif.
Mais jamais j'imaginé que ponctuer un point d'acupuncture pourrait changer une configuration chromosomique donné. Il est impossible!
Le texte de GSM quand à copieur l'hérédité ne fait pas référence à cette type de hérédité mais plutôt a la transmission que la mère enceinte fait sur son bébé... ce qu'il semble bien plus logique.
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 161 autres membres