AGO-RE

AGO-RE

Place et vécu des pères dans l'acupression pendant le travail. Etude de 15 cas dans une maternité de la Vienne - BARREAU Mylène - Rouen 2017

Auteur: BARREAU née BARDOL Mylène

DIU Acupuncture Obstétricale Rouen

Année 2017

 

 

Conclusion : 

Cette étude, axée sur la place des pères pendant le travail, a montré que l’acupression constitue bien pour eux la possibilité de trouver leur place. Cette méthode a été jugée simple à la quasi-unanimité. Facilement reproductible, elle ne nécessite pas obligatoirement la présence des conjoints lors d’une consultation d’acupuncture. Mais une fiche tutoriel a été créée à l’issue de ce mémoire afin d’établir un support rassurant (Annexe 5).

Il n’existe pas à l’heure actuelle de consensus sur la durée ni la fréquence des pressions à exercer. On a retenu ici une pression bilatérale, de 30 à 60 secondes, puis une pause de la même durée, reproduite 10 fois par point, une fois par jour. Certains papas ont réellement noté l’effet positif de l’acupression sur le déroulement du travail lorsqu’ils l’appliquaient. C’est donc une méthodologie efficace utilisée dans cette étude.

A une époque où les patientes (et leurs conjoints) sont à la recherche d’un retour à un accouchement naturel, l’acupression est une réponse possible et entière. Elle valorise le partenaire qui trouve là sa place, un rôle majeur à jouer pour aider sa partenaire. Le sentiment d’utilité et de fierté a été décrit par tous. Certains ont noté l’effet positif sur le déroulement du travail, ce qui montre que l’acupression n’est pas seulement un placebo qui permet d’occuper le couple mais bien un outil dans le bon déroulement du travail.

L’acupression est une vraie aide pour les patientes ne désirant pas d’analgésie péridurale. Dans cette étude, la totalité des patientes ne souhaitant pas d’APD a pu aller jusqu’au bout de l’accouchement et de son choix avec l’aide notamment de l’acupression.

Et cette utilisation peut être élargie aux sages-femmes non acupunctrices : en tant que sage-femme acupunctrice, on peut envisager la même formation des collègues sages-femmes intéressées et leur remettre la fiche tutoriel. De ce fait, l’esprit d’équipe décrit au travers des questionnaires, « un partage à 3 », peut être appliqué et élargi à plus de couples. 

 

TELECHARGEMENT



01/07/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres