AGO-RE

AGO-RE

Douleurs après césarienne: Efficacité de l'acupuncture - Taras l Usichenko & co - 2022

Randomized Controlled Trial
 
2022 Feb 1;5(2):e220517.
 doi: 10.1001/jamanetworkopen.2022.0517.
 

Effectiveness of Acupuncture for Pain Control After Cesarean Delivery: A Randomized Clinical Trial

 
Google Traduction
 
Une approche pharmacologique du contrôle de la douleur après une césarienne est souvent insuffisante en soi. L'acupuncture est une méthode prometteuse pour atténuer la douleur postopératoire et réduire les besoins postopératoires en opioïdes.
 
Objectif : Évaluer l'efficacité et l'efficacité de l'acupuncture en tant que traitement d'appoint pour le contrôle de la douleur après un accouchement par césarienne, par rapport à une intervention placebo et aux soins standard seuls.
 
Conception, cadre et participants : Cet essai clinique randomisé monocentrique, contrôlé par placebo, à l'aveugle du patient et de l'évaluateur a été mené du 13 janvier 2015 au 27 juin 2018 dans un hôpital universitaire tertiaire de Greifswald, en Allemagne. Les participantes étaient des femmes qui devaient subir une césarienne programmée sous rachianesthésie et qui ont été randomisées dans le groupe acupuncture (n = 60) ou dans le groupe placebo (n = 60). Soixante autres patients consécutifs qui répondaient aux critères d'éligibilité et ont reçu l'analgésie postopératoire standard ont été sélectionnés pour former un groupe de soins standard non randomisé. L'analyse en intention de traiter a été réalisée du 19 août 2019 au 13 septembre 2019.
 
Interventions : En plus du traitement standard de la douleur, chaque patient du groupe d'acupuncture a reçu une acupuncture auriculaire et corporelle avec des aiguilles intradermiques à demeure, tandis que les patients du groupe placebo ont été traités avec des aiguilles placebo non pénétrantes.
 
Principaux critères de jugement et mesures : le critère de jugement principal était l'intensité de la douleur lors des mouvements, qui a été mesurée à l'aide d'une échelle d'évaluation verbale en 11 items. Les critères de jugement secondaires étaient les effets indésirables liés à l'analgésie, la consommation d'analgésiques, le délai de mobilisation et de retrait de la sonde de Foley, la qualité de la mise en aveugle des patients à la randomisation et la satisfaction des patients concernant le traitement de la douleur.
 
Résultats : Un total de 180 patientes (âge moyen [ET], 31 [5] ans) ont été incluses dans l'analyse en intention de traiter. L'intensité moyenne de la douleur au mouvement dans le groupe acupuncture au premier jour postopératoire était plus faible que dans le groupe placebo (4,7 [1,8] vs 6,0 [2,0] points ; Cohen d, 0,73 ; IC 95 %, 0,31-1,01 ; P = 0, 001) et le groupe de soins standard (6,3 [1,3] points ; Cohen d, 1,01 ; IC à 95 %, 0,63-1,40 ; P < 0,001). Le premier jour postopératoire, 59 patients (98 %) du groupe acupuncture étaient complètement mobilisés contre 49 patients (83 %) du groupe placebo (risque relatif [RR], 1,18 ; IC à 95 %, 1,06-1,33 ; P = 0, 01) et 35 patients (58 %) dans le groupe de soins standard (RR, 1,69 ; IC à 95 %, 1,36-2,09 ; P < 0,001). La sonde de Foley a été retirée chez un total de 57 patients (93 %) du groupe acupuncture contre 43 patients (72 %) du groupe placebo (RR, 1,33 ; IC à 95 %, 1,12-1,57 ; P = 0,003) et 42 patients patients (70 %) du groupe de soins standard (RR, 1,37 ; IC à 95 %, 1,14-1,62 ; P = 0,002). D'autres paramètres étaient comparables dans les 3 groupes d'étude.
 
Conclusions et pertinence : Les résultats de cet essai ont montré que l'acupuncture était sûre et efficace pour réduire la douleur et accélérer la mobilisation des patientes après un accouchement par césarienne. En tenant compte des dépenses en personnel et en temps, l'acupuncture peut être recommandée comme thérapie complémentaire de routine pour le contrôle de la douleur chez les patientes après un accouchement par césarienne élective.
 
 

Abstract
Importance: A pharmacological approach to pain control after cesarean delivery is often insufficient on its own. Acupuncture is a promising method for mitigating postoperative pain and reducing postoperative opioid requirements.

 

Objective: To evaluate the efficacy and effectiveness of acupuncture as an adjunctive therapy for pain control after cesarean delivery, compared with a placebo intervention and standard care alone.

 

Design, setting, and participants: This single-center, placebo-controlled, patient- and assessor-blinded randomized clinical trial was conducted from January 13, 2015, to June 27, 2018, at a tertiary university hospital in Greifswald, Germany. Participants were women who were scheduled for elective cesarean delivery under spinal anesthesia and were randomized to either the acupuncture group (n = 60) or placebo group (n = 60). Another 60 consecutive patients who met the eligibility criteria and received the standard postoperative analgesia were selected to form a nonrandomized standard care group. The intention-to-treat analysis was performed from August 19, 2019, to September 13, 2019.

 

Interventions: In addition to standard pain treatment, each patient in the acupuncture group received auricular and body acupuncture with indwelling intradermal needles, whereas patients in the placebo group were treated with nonpenetrating placebo needles.

 

Main outcomes and measures: The primary outcome was pain intensity on movement, which was measured using an 11-item verbal rating scale. Secondary outcomes were analgesia-related adverse effects, analgesics consumption, time to mobilization and Foley catheter removal, quality of patient blinding to randomization, and patient satisfaction with treatment of pain.

 

Results: A total of 180 female patients (mean [SD] age, 31 [5] years) were included in the intention-to-treat analysis. The mean pain intensity on movement in the acupuncture group on the first postoperative day was lower than in the placebo group (4.7 [1.8] vs 6.0 [2.0] points; Cohen d, 0.73; 95% CI, 0.31-1.01; P = .001) and the standard care group (6.3 [1.3] points; Cohen d, 1.01; 95% CI, 0.63-1.40; P < .001). On the first postoperative day, 59 patients (98%) in the acupuncture group were fully mobilized vs 49 patients (83%) in the placebo group (relative risk [RR], 1.18; 95% CI, 1.06-1.33; P = .01) and 35 patients (58%) in the standard care group (RR, 1.69; 95% CI, 1.36-2.09; P < .001). The Foley catheter was removed in a total of 57 patients (93%) from the acupuncture group vs 43 patients (72%) from the placebo group (RR, 1.33; 95% CI, 1.12-1.57; P = .003) and 42 patients (70%) from the standard care group (RR, 1.37; 95% CI, 1.14-1.62; P = .002). Other parameters were comparable across the 3 study groups.

Conclusions and relevance: Results of this trial showed that acupuncture was safe and effective in reducing pain and accelerating mobilization of patients after cesarean delivery. With consideration for personnel and time expenditures, acupuncture can be recommended as routine, supplemental therapy for pain control in patients after elective cesarean delivery.

 

ETUDE COMPLETE ICI 

 
 


22/02/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres