AGO-RE

AGO-RE

L'examen de la langue: SHE ZEN - Aide au diagnostic du Diabète gestationnel et prise en charge en acupuncture - Marie Céline LEROUX / Aude SALES

Auteur: Marie Céline LEROUX - Aude SALES

Diplôme Inter Universitaire d'Acupuncture Obstétricale - Lille II

Année 2013

 

 

Conclusion : 

Bien que l’étude soit peu significative du fait du faible échantillon, elle nous conforte dans l’idée que l’examen de la langue est simple, non invasif et de bonne qualité diagnostique et prédictive, notamment d’un diabète gestationnel.

La connaissance des « langues types » peut orienter l’acupuncteur, aidé de la palpation des points Mu, de la prise des pouls, de l’observation de la patiente et du recueil des signes cliniques.

Les syndromes Chaleur de l’Estomac et de Stagnation de Qi du Foie semblent flagrants et révélateurs sur la langue, même sans expérience particulière, correspondant à l’atteinte de surface de la maladie diabétique, ce, dès le début de son expression, et avant tout diagnostic biologique.

Aussi, si le traitement acupunctural préventif peut se concevoir chez toute patiente, il est plus approprié encore pour toutes les patientes enceintes présentant des facteurs de risque de diabète gestationnel.

Il nous permettrait alors de traiter la racine qu’est le vide de Qi de Rate (et/ou de Rein) alors présente, afin d’en atténuer son expression et l’atteinte de la maladie diabétique.

SHE ZEN (examen de langue) nous oriente donc efficacement chez les patientes pour lesquelles la pathologie va se déclarer ou vient de se déclarer.

Le traitement en acupuncture adéquat et détaillé dans notre étude sera à renouveler toute au long de la grossesse, afin d’éviter l’atteinte de surface pour les premières (et l’expression de la maladie), mais aussi l’aggravation et les complications possibles pour les secondes.

Associés à cela, des conseils alimentaires appropriés doivent être délivrés.
Une activité physique régulière (marche, Qi Gong) et la pratique régulière de la relaxation doit être prescrite.

Il serait intéressant d’évaluer cette prise en charge et ses conséquences thérapeutiques sur la maladie et ses complications.

Devant la difficulté, encore de nos jours, de qualité diagnostic, et de ce fait de la prise en charge de certains diabètes gestationnels, nous pouvons avancer, à la suite de notre travail, qu’un examen dialectique complet en Médecine Traditionnelle Chinoise apporte des informations diagnostiques complémentaires ainsi qu’une avancée thérapeutique possible.

Le diagnostic de diabète gestationnel pourrait être ainsi posé plus facilement en combinant avec le diagnostic occidental et, ce, à tout terme de la grossesse, nous orientant parfois, même tardivement dans la grossesse, vers une recherche sanguine pour confirmer ou infirmer la maladie diabétique hors facteurs de risques « occidentaux », permettant, peut-être ainsi de réduire le taux de diabète gestationnel non diagnostiqué.

Les informations complémentaires qu’apporte SHE ZEN ainsi que la palpation des points MU semblent ici primordiales à inclure dans le diagnostic en MTC, permettant d’affiner le diagnostic, d’apporter une réponse acupuncturale optimisée, thérapeutique mais aussi préventive des « terrains ».

Enfin, nous espérons que le travail réalisé et les outils diagnostics (tableaux récapitulatifs des langues) nous permettront, praticiens en MTC, de se familiariser avec cet examen et ainsi d’apprécier tous les atouts de SHE ZEN. 

 

 

Téléchargement ICI 



10/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 191 autres membres