AGO-RE

AGO-RE

Prévention du baby-blues en acupuncture - Etude randomisée sur Shao Ze IG1

Auteurs: BERNAT Hélène & CAZAL Emilie

DIU Acupuncture Obstétricale Lilles

Année 2017

 

 

CONCLUSION

Nous avons remarqué que la puncture d’IG1 semble donner des résultats puisque l’on note une diminution du score EPDS chez les femmes piquées. Cependant notre cohorte étant peu importante, l’étude serait à élargir.
De plus, les patientes rencontrées ont été satisfaites de leur séance et il est à noter que les informations fournies ont été reçues avec intérêt. Pour remédier aux limites de notre étude il serait opportun de ne pas utiliser l’EPDS mais de préférer le “maternity blues questionnaire” plus adapté au baby-blues. Il serait intéressant aussi de mener l’étude par un seul praticien en comparant le traitement selon les Bian Zheng et celui d’IG1.

Pratiquer une séance d’acupuncture en post-partum immédiat permet d’accompagner un rééquilibrage énergétique et est un moment d’échange au sujet du baby-blues. Ceci permet aux femmes d’être mieux informées et améliore naturellement la prise en charge de ce trouble bien trop souvent négligé.

La médecine chinoise est sans nul doute complète et considérant le patient dans son ensemble; il est difficile d’étendre au plus grand nombre un traitement. Nous pouvons donc proposer un traitement adapté au Bian Zheng chez les femmes demandeuses d’une consultation d’acupuncture pour des troubles de l’humeur ( ou leur prévention), et puncturer IG1 en plus d’autres points dans le cas d’une autre demande, afin de prendre en compte la prévention du baby-blues.

“ l’ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par aiguiser ses instruments” Confusius (v. 551 av. J.C. - 479 av. J.C) 

 

TELECHARGEMENT



03/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 186 autres membres