AGO-RE

AGO-RE

Prévention et prise en charge de la cholestase gravidique. Comment faire barrage au Vent ? Annabelle BACHELET - Sophie DAGE / 2019

Auteurs: 

BACHELET Annabelle

DAGE Sophie

 

DIU d'acupuncture obstétricale

Université de Rouen

Année 2019

 

Conclusion : 

 

Lorsque le Vent surgit et nous envahit il devient difficile à maîtriser. Il est souvent déjà trop tard pour éviter la cholestase. Mais l’acupuncteur, par sa puncture et ses conseils hygiéno- diététiques, est en mesure d’éviter cette attaque de Vent ou d’en limiter les dégâts. C’est ce que tente de démontrer notre mémoire.

 

 

En médecine occidentale, le traitement de la cholestase gravidique est encore mal maîtrisé comme en témoigne notre étude rétrospective.

 

 

La médecine traditionnelle chinoise, en proposant un autre regard sur cette pathologie, semble au contraire apporter de bons résultats. L’analyse de notre cas clinique en est une belle illustration.

Au-delà, notre métier de sage-femme, garante de la physiologie, nous place au cœur de la prévention. La médecine traditionnelle chinoise lui accorde une place centrale.

Cependant, les facteurs de risque de cholestase désignés par la médecine occidentale (facteurs hormonaux, génétiques, âge, multiparité...) sont difficiles à corriger.

Nous avons donc analysé les facteurs de risque de cholestase au prisme du Yin, du Yang, du Qi, du Sang, des Cinq Mouvements...

 

 

Nous avons ainsi révélé des facteurs non signalés par la médecine occidentale comme : l’anémie, les nausées, les vomissements, les maladies infectieuses, les perturbations émotionnelles, les allergies...

Si nous ne pouvons pas toujours agir en amont sur ces éléments nous pouvons en revanche les traiter en acupuncture lorsqu’ils surviennent. Pour cela il est nécessaire de soutenir le Sang, le Yin, les Reins, le Foie et la Rate. Nous évitons ainsi de laisser s’installer un déséquilibre énergétique qui pourrait mener à une cholestase.

 

Une étude plus large et plus approfondie, évaluant individuellement l’efficacité du traitement par acupuncture et l’efficacité du traitement occidental, serait toutefois nécessaire pour confirmer nos résultats. Elle pourrait aussi permettre de mettre à jour d’éventuels autres facteurs de risque à prendre en compte en consultations obstétricales ou dès le désir de grossesse exprimé.

Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles.” (James Dean) Nous savons maintenant voir venir le Vent et orienter nos voiles.

 

TELECHARGEMENT ICI

 



20/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres