AGO-RE

AGO-RE

Acupuncture en gynécologie obstétrique - PIGNERET Xavier 2004

Auteur: PIGNERET Xavier

Diplome d'Etat de docteur en médecine

Année 2004

 

 

Conclusion :

L’enquête révèle que les différents praticiens des centres de gynécologie-obstétrique de Saintonge ont des opinions très variées sur l’acupuncture. Il semble exister une méconnaissance du sujet chez les personnes qui n’ont pas cherché à se former. Il semble aussi que certains praticiens aient des idées préconçues. Ce phénomène est dû en grande partie à l’absence de formation systématisée dans le cursus médical français classique.

L’absence de preuve scientifique vraiment probante peut expliquer qu’un certain nombre de praticiens reste hermétique à cette discipline. De plus, il est compréhensible que les facultés choisissent de ne pas intégrer a leur programme une discipline controversée et manquant de preuve scientifique.

Même si le fonctionnement de l’acupuncture reste flou pour beaucoup de praticiens, ils sont malgré tout une majorité à l’avoir intégrée dans leur arsenal thérapeutique, pour des indications plus ou moins spécifiques.

Des consultations acupuncturales sont déjà proposées par certains centres de gynécologie-obstétrique en Saintonge. Mais l’offre reste encore très inégale.

En parallèle, il semble exister une demande en acupuncture de la part des patientes, même si elle reste modérée. De plus, l’activité des consultations déjà en place montre une hétérogénéité dans la demande, selon les secteurs.

Une augmentation de la demande passe par une information des patientes qui reste encore faible. Cette information doit venir des pouvoirs publics, des hôpitaux et des praticiens, libéraux comme hospitaliers.

Mettre en place une consultation acupuncturale a un coût. Dans cette période de crise, ce n’est pas forcément simple dans une structure publique, dans la mesure où la séance acupuncturale est longue et mal rémunérée par la sécurité sociale. Mais une alternative à la consommation de médicaments pourrait sembler intéressante et mériterait d’être étudiée.

TELECHARGEMENT



02/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 164 autres membres